[Théâtre] « Ricercar » de François Tanguy / Le Théâtre du Radeau

Le ricercar (de ricercare, « rechercher » en italien) est un morceau instrumental libre proche de l’improvisation. Comme François Tanguy l’explique, « l’intitulé Ricercar, s’il évoque ces mouvements d’entrelacs, de reprises, de diversités des sources et des dynamismes sonores, sera ici l’indication d’un « milieu », dérivé du mot lui-même. Ricercare : rechercher, faire le tour de, parcourir… » Le terme ricercar est donc au carrefour de la musique, de la recherche et de l’improvisation, tout comme le théâtre de François Tanguy est un théâtre de résistance aux modes, aux facilités, au formalisme ; un théâtre qui veut mettre en son centre le plaisir de l’imaginaire sans contraintes formelles ; un théâtre qui s’amuse à brouiller les codes de la théâtralité ; une réflexion sur le renouvellement des formes artistiques.

Á ce titre, le spectacle Ricercar est manifestement riche, mais aussi totalement déconcertant. Il adopte une forme originale et radicale, qui renverse les perspectives, mais qui laisse perplexe.

Ricercar - François Tanguy

Les costumes baroques et perruques poudrées sont associés à des complets-vestons et chapeaux ; le décor est constitué de grands panneaux translucides coulissants qui s’escamotent et d’accessoires (tables, lampes, chaises, cadres et châssis métalliques, palissades…) qui s’accumulent en strates successives par-delà lesquelles les comédiens tentent de se frayer un chemin…

Quant à l’histoire, elle est multiple. Sans fil narratif, elle se compose de fragments, de choses le plus souvent abstraites, de bribes de phrases pas toujours audibles, souvent incompréhensible, en plusieurs langues (français, italien, allemand…), d’aphorismes douteux (« Quand l’esprit rêve, une patte de fourmi peut vous sauver », « La seule solution, c’est de crever »), que recouvrent des bourrasques sonores hurlantes (musique classique, lyrique ou foraine)… Ici, deux courtisanes en jupons vaporeux se posent sur une tables, là un personnage à la Charlot escalade un mur, plus loin des hommes dansent violemment ensemble, ou passent comme à la promenade, ou jouent à faire et défaire le décor…

L’action dramatique et le texte sont continuellement mouvants… et demeurent inaccessibles. Ricercar reste au-delà de l’entendement et sa perception s’avère totalement confuse. Il devient donc rapidement difficile de suivre les comédiens dans leurs divagations, et l’on sombre peu à peu dans le détachement et l’ennui…

______________________________

Ricercar
Mise en scène, scénographie et lumières de François Tanguy
Élaboration sonore de François Tanguy et Marek Havlicek
Avec Frode Bjørnstad, Laurence Chable, Fosco Corliano, Claudie Douet, Katia Grange, Jean Rochereau, Boris Sirdey
Durée : 1h25
Spectacle vu le 24/07/2008 au Festival d’Avignon in.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :