[danse] « Waterbloom » de Kuik Swee-boon / T.H.E. Dance Company

Une danseuse entre en scène, portant un lourd morceau de bambou. Lentement, ployant sous le poids de son fardeau, elle se dirige vers un long tube de bambou descendant du ciel et y ajuste la partie manquante. Précautionneusement, à petits pas menus, les autres danseurs entrent alors en scène et semblent en prendre la mesure insensiblement, en éprouver l’atmosphère, pour mieux se l’approprier.

"Water Bloom" Kuik Swee-boon / T.H.E. Dance Company

Hommes en noir, femmes en simples tuniques gris-bleues, lumières diaphanes, musique minimaliste et hypnotique basée sur la rupture de rythme, entre chutes d’eau et gouttes de pluie… nous assistons à un ballet aquatique fluide et éthéré, les danseurs évoluant comme si l’atmosphère les environnant n’était pas constituée d’air mais d’eau.

Une évocation de la relation homme-nature qui joue sur le contraste entre grâce féminine et puissance masculine pour mettre en évidence les nombreuses facettes de cette relation, de l’antagonisme à l’harmonie.

______________________________

Waterbloom
De Kuik Swee-boon / T.H.E. Dance Company
Chorégraphie : Kuik Swee-boon
Interprétation : T.H.E. Dance Company
Durée : 30 min
Spectacle vu le 03/03/2012 au Festival Les Hivernales, Avignon.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :