[nouvelles] « L’Île anonyme » Yi Munyŏl

Avec ce recueil de nouvelles j'inaugure le mois "Mai en nouvelles" 2019, initié par Electra (du blog La nuit je mens) et Marie-Claude (du blog Hop ! sous la couette). Ce recueil regroupe cinq nouvelles marquées par les thèmes de la domination, de la soumission, de la violence et de l'abus de pouvoir, cinq textes... Lire la Suite →

Publicités

[roman] « Ambiguïtés » Elliot Perlman

Instituteur au chômage, Simon vit seul avec son chien, boit trop, dérive vers la dépression, et est totalement obsédé par le souvenir d’Anna, son amour de jeunesse qui l’a quitté des années plus tôt sans explication. Un après-midi, il commet un acte insensé : il enlève le petit garçon d’Anna ! Le coup de folie de Simon... Lire la Suite →

[roman] « Vilnius poker » Ričardas Gavelis

Vilnius, années 1970. Après l’annexion polonaise et l’horreur nazie, la capitale lituanienne, exsangue, est sous occupation soviétique. Vytautas Vargalys, quinquagénaire au sexe démesuré (cela a son importance), employé de bibliothèque, ancien résistant rescapé du goulag traumatisé par les tortures qu’il y a subies, erre, au bord de la folie… Car il le sait, "Ils" sont... Lire la Suite →

[roman] « Une si longue lettre » Mariama Bâ

Une si longue lettre, c'est celle que Ramatoulaye adresse à son amie d’enfance, Aïssatou, pendant la réclusion traditionnelle qui suit son veuvage. Une si longue lettre est un récit de l’intime : à son amie d’enfance, son amie de toujours, Ramatoulaye se confie sans restriction et sans pudeur. Elle convoque les souvenirs heureux de leur passé... Lire la Suite →

[roman] « L’autobus » Eugenia Almeida

Cela fait trois soirs que l’autobus passe sans ouvrir ses portes. Le village est sous une chape métallique. Grise et légèrement ondulée. Le seuil des maisons est maculé de terre et l’absence de pluie rend les chiens nerveux. Par la fenêtre de l’hôtel, Rubén se penche machinalement pour regarder les gens qui traversent la voie.... Lire la Suite →

[roman] « Le faon » Magda Szabó

Eszter aime l’homme qui a épousé la rivale de son enfance, sa bête noire : Angela ! Angela, l’ancienne petite fille trop parfaite de son village natal, restée un être de bonté et de beauté. La gamine lui faisait tellement envie avec son faon apprivoisée et sa cour d’admirateurs prompts à la choyer ! Aujourd’hui... Lire la Suite →

[roman] « Exils » Nuruddin Farah

« Les armes n’ont pas l’impact des vérités humaines ». À peine avait-il atterri à Mogadiscio en provenance de Nairobi, que Jeebleh entendit un homme faire cette curieuse déclaration. D’un pas manquant de naturel, il s’éloigna ; l’homme le suivit. (p. 13) Après 20 ans d’exil à New-York, Jeebleh revient en Somalie pour honorer sa... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑