[roman] « Une si longue lettre » Mariama Bâ

Une si longue lettre, c'est celle que Ramatoulaye adresse à son amie d’enfance, Aïssatou, pendant la réclusion traditionnelle qui suit son veuvage. Une si longue lettre est un récit de l’intime : à son amie d’enfance, son amie de toujours, Ramatoulaye se confie sans restriction et sans pudeur. Elle convoque les souvenirs heureux de leur passé... Lire la suite →

Publicités

[roman] « L’autobus » Eugenia Almeida

Cela fait trois soirs que l’autobus passe sans ouvrir ses portes. Le village est sous une chape métallique. Grise et légèrement ondulée. Le seuil des maisons est maculé de terre et l’absence de pluie rend les chiens nerveux. Par la fenêtre de l’hôtel, Rubén se penche machinalement pour regarder les gens qui traversent la voie.... Lire la suite →

[roman] « Le faon » Magda Szabó

Eszter aime l’homme qui a épousé la rivale de son enfance, sa bête noire : Angela ! Angela, l’ancienne petite fille trop parfaite de son village natal, restée un être de bonté et de beauté. La gamine lui faisait tellement envie avec son faon apprivoisée et sa cour d’admirateurs prompts à la choyer ! Aujourd’hui... Lire la suite →

[roman] « La lucarne » José Saramago

J’avoue une grande méconnaissance de la littérature portugaise, mais notre récent séjour au Portugal m’a donné envie de combler cette lacune. Je suis donc partie en quête de romans portugais aussi bien à ma médiathèque que sur le net. Et, pour une première expérience, j’ai choisi de m’intéresser à José Saramago, écrivain et journaliste portugais... Lire la suite →

[roman] « Berceuse pour un pendu » Hubert Klimko

Je suis là où s'achève le monde tangible, accessible, visible d'un bateau ou d'une voiture, un monde qui fait partie d'une histoire racontée mais pas écrite jusqu'au bout. C'est le mois d'août. Un mois d'août comme les autres. Semblable apparemment au mois précédent. Effluves de l'océan, marée basse, marée haute, vagues, mouettes, vent, conteneurs rouillés... Lire la suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑