[roman autobiographique] « Une histoire d’amour et de ténèbres  » Amos Oz

Mes parents et grands-parents n'étaient ni ukrainiens, ni polonais, ni russes. Ils étaient européens. C'est-à-dire : cosmopolites, intellectuels et parasites. Mon père lisait seize ou dix-sept langues et en parlait onze avec un accent russe à couper au couteau. Ma mère en parlait quatre ou cinq et en lisait sept ou huit. Ils lisaient en allemand... Lire la Suite →

Publicités

[roman autobiographique] « L’Amant » Marguerite Duras

L'Amant, c'est LE fabuleux roman autobiographique de Marguerite Duras ; c'est l'un des récits d'initiation amoureuse parmi les plus troublants qui soit ; c'est aussi un des grands livres marquants dans ma vie de lectrice, pas tant pour l'histoire que pour le style Duras ! L'Amant relate la relation entre la narratrice, jeune fille blanche... Lire la Suite →

[autobiographie] « Journal (1931-1934) » Anaïs Nin

C'est enfin l'été, saison de la détente, du farniente et du divertissement ; instant propice à la lecture ! Et l'été, justement, j'aime emprunter des chemins de traverse, sortir de mes lectures habituelles pour, par exemple, enfin attaquer un "pavé" trop longtemps laissé de côté, ou m'auto-défier dans des challenges bizarroïdes... J'ai ainsi eu un été... Lire la Suite →

[roman] « Berceuse pour un pendu » Hubert Klimko

Je suis là où s'achève le monde tangible, accessible, visible d'un bateau ou d'une voiture, un monde qui fait partie d'une histoire racontée mais pas écrite jusqu'au bout. C'est le mois d'août. Un mois d'août comme les autres. Semblable apparemment au mois précédent. Effluves de l'océan, marée basse, marée haute, vagues, mouettes, vent, conteneurs rouillés... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑