[roman] « Ambiguïtés » Elliot Perlman

Instituteur au chômage, Simon vit seul avec son chien, boit trop, dérive vers la dépression, et est totalement obsédé par le souvenir d’Anna, son amour de jeunesse qui l’a quitté des années plus tôt sans explication. Un après-midi, il commet un acte insensé : il enlève le petit garçon d’Anna ! Le coup de folie de Simon... Lire la Suite →

Publicités

[roman] « Le vieux qui lisait des romans d’amour » Luis Sepúlveda

Le vieux en question s'appelle Antonio José Bolivar Proaño et vit à El Idilio, petit village péruvien en bordure de la forêt amazonienne. Longtemps, il fut un dur à cuire. Mais aujourd'hui, par la grâce de livres à l'eau de rose, son cœur a mué et s'est attendri car "ces romans parlaient d'amour avec des... Lire la Suite →

[roman] « Kafka sur le rivage » Haruki Murakami

Kafka sur le rivage... le titre, énigmatique, nous charme avant même d'avoir ouvert le livre ! On ouvre donc ce roman déjà rêveur et prêt à se laisser séduire... et, irrémédiablement, on est séduit, fasciné, envoûté, totalement captivé par ce récit ! Kafka sur le rivage, c’est la quête initiatique extravagante et jubilatoire de Tamura, un jeune... Lire la Suite →

[roman] « Rebecca » Daphné Du Maurier

J’ai rêvé la nuit dernière que je retournais à Manderley. (p. 7) Ils se rencontrent à Monte-Carlo, elle, simple demoiselle de compagnie réservée et un peu gauche, lui, Maximilien de Winter, riche veuf anglais. Ils se marient, puis s’installent en Cornouailles, à Manderley, dans le majestueux manoir de la famille de Winter. Mais tant le... Lire la Suite →

[roman] « Lignes de faille » Nancy Huston

2004, 1982, 1962, 1944. Californie, Israël, Canada, Allemagne. Sol, Randall, Sadie, Kristina. Quatre époques, quatre lieux, quatre enfants, quatre destins pour un roman à rebours… Chaque enfant, en un monologue intérieur, se raconte l'année de ses 6 ans. Et du petit garçon à son arrière-grand-mère, chaque génération subit les séismes intimes de l'enfance, en partie... Lire la Suite →

[roman] « La Voleuse de livres » Markus Zusak

Interpellée par le titre de ce livre, je fus encore plus intriguée par sa quatrième de couverture où je découvris qu'il était question "d'une fillette, de mots, d'un accordéoniste, d'allemands fanatiques, d'un boxeur juif, et d'un certain nombre de vols", le tout conté par La Mort en personne ! Une mort pince-sans-rire, omniprésente et omnisciente,... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑