[roman] « Au plus noir de la nuit » André Brink

Savoir qui je suis. Me définir grâce au pourquoi et au comment de sa mort à elle. Tout énumérer, tout nommer, sans chercher à déterminer ce qu’un homme peut connaître de l’homme, mais simplement ce que j’ose connaître de moi-même. (p. 17) Afrique du Sud, années 1960. Joseph Malan a été arrêté, torturé et condamné... Lire la Suite →

[roman] « Marx et la poupée » Maryam Madjidi

Un homme est assis, seul, dans une cellule. Il tient dans une main une pierre, dans l'autre une aiguille à coudre. Il creuse la pierre avec la pointe de l'aiguille. Chaque jour, il taille, il sculpte ce nom dans la pierre. Ça lui évite de perdre la raison dans sa prison. Ce nom, c'est Maryam.... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑