[roman] « Crépuscule irlandais » Edna O’Brien

Dans ce roman, l'auteur s'intéresse à l'amour maternel en disséquant les rapports tumultueux entre Eleanora et sa mère Dilly, entre amour incommensurable et déchirures multiples. « […] souviens-toi, l'amour c'est que des sornettes, le seul amour véritable c'est entre mère et enfant. » Ces mots, ce sont ceux de Dilly, ceux qu'elle a écrits à... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑