[roman] « Le cas Eduard Einstein » Laurent Seksik

Mon fils est le seul problème qui demeure sans solution. (p. 280) C’est ainsi qu’Einstein, le maître de la relativité, le plus grand génie du vingtième siècle, au soir de sa vie, avoue son désarroi et son impuissance face à un fils qu’il n’a pas compris et sans doute mal-aimé. Eduard Einstein était pourtant un... Lire la Suite →

Publicités

[roman] « La moustache » Emmanuel Carrère

Que dirais-tu si je me rasais la moustache ? Depuis toujours, Marc porte une moustache. Un soir, pensant faire sourire sa femme et ses amis, il décide pourtant de la raser : miroir, ciseaux, rasoirs, les poils sont sacrifiés ! Mais quand Marc sort de la salle de bains, sa femme n'a aucune réaction. Même... Lire la Suite →

[roman] « Le chasseur Zéro » Pascale Roze

Laura grandit en solitaire dans un huis clos étouffant entre une mère dépressive et alcoolique, une grand-mère autoritaire et un grand-père distant. Son père ? Mort en 1945, alors que Laura n'avait que trois mois. Laura finit par découvrir qu'il était officier de marine et a été tué à Okinawa lorsque le cuirassé sur lequel... Lire la Suite →

[roman] « Déraison » Horacio Castellanos Moya

Je ne suis pas entier de la tête. (p. 11) Le narrateur, jamais nommé, est un journaliste salvadorien réfugié au Guatemala. Il y est engagé par l’Église catholique pour réviser les mille cent feuillets d’un rapport sur le génocide perpétré par l'armée contre les Indiens. Mais la lecture des témoignages des rescapés le précipite dans... Lire la Suite →

[nouvelles] « Les beaux dimanches » Magali Duru

Pour Magali Duru, les beaux dimanches sont ceux qui mènent de la clarté des petits matins paisibles et pleins de promesses aux désespoirs des jours où la raison se perd... Les beaux dimanches débutent, toujours, dans la quiétude du train-train quotidien... avec juste, en arrière-plan, un peu de tension qui s'insinue, mais une tension familière,... Lire la Suite →

[roman] « Berceuse pour un pendu » Hubert Klimko

Je suis là où s'achève le monde tangible, accessible, visible d'un bateau ou d'une voiture, un monde qui fait partie d'une histoire racontée mais pas écrite jusqu'au bout. C'est le mois d'août. Un mois d'août comme les autres. Semblable apparemment au mois précédent. Effluves de l'océan, marée basse, marée haute, vagues, mouettes, vent, conteneurs rouillés... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑