[roman] « La boutique aux miracles » Jorge Amado

La voiture mortuaire et les autobus archi-pleins partent en direction du cimetière de Quintas où, sur les terres de sa confrérie catholique, Ojuobá, les yeux de Shangô, a droit à une concession perpétuelle. Une automobile à gazogène suit le cortège, amenant le professeur Azevêdo et le poète Simôes, les deux seuls à être venus là... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑