[polar] (Ari Thór, tome 7) « Sigló » Ragnar Jónasson

En cette fin d’hiver, la vie s'écoule paisiblement dans le petit port de pêche de Siglufjördur, la ville la plus septentrionale d'Islande. Ari Thór s’y languit de son ex-compagne et de son fils partis s’installer en Suède et dirige le poste de police de la ville, avec l'aide d'un jeune collègue à qui il doit... Lire la Suite →

[roman] « Peindre, pêcher et laisser mourir » Peter Heller

"Jamais je n’aurais imaginé qu’un jour, je tirerais sur un homme. Que je deviendrais père. Que je vivrais si loin de la mer. Enfant, on imagine parfois sa vie future, à quoi elle ressemblera. Jamais je n’aurais cru que je deviendrais peintre. Que je pourrais créer un monde et y pénétrer pour m’y perdre. Que... Lire la Suite →

[polar] « Surface » Olivier Norek

Le Capitaine Noémie Chastain, chef de groupe aux stups, est gravement blessée et défigurée lors d’une intervention qui tourne mal : elle reçoit en pleine face le tir d’un fusil de chasse. Les troubles psychologiques engendrés par sa blessure, qui risquent de nuire à son efficacité, et les cicatrices de son visage, qui rappellent trop... Lire la Suite →

[mini-chronique : roman] « Moscow » Edyr Augusto

"Moscow", c’est le surnom de l’île de Mosqueiro, un lieu de villégiature et de fête pour les riches habitants de Belém (Brésil). Pour Tinhos Santos et sa meute, c’est le lieu de tous les excès : la nuit venue, ils se saoulent, se droguent, pillent, cognent, violent… en toute impunité, et sans culpabilité. Mais Tinhos... Lire la Suite →

[mini-chronique : roman] « Le dîner » Herman Koch

Deux frères et leurs épouses vont dîner dans un restaurant chic d’Amsterdam. Simon est un politicien en passe de devenir premier ministre ; Paul, professeur en arrêt de travail, est cynique et vaguement dépressif. À l’apéritif, on parle cinéma ; au hors-d’œuvre, on perçoit les tensions entre les deux frères ; au plat de résistance,... Lire la Suite →

[mini-chronique : nouvelles] « Microfictions 2018 » Régis Jauffret

Microfictions 2018, c'est un mille-feuille d’histoires, un recueil inclassable de faits divers morbides, tout à la fois extravagant, effarant, ébouriffant, renversant, écœurant, envahissant et exténuant ! C’est 500 histoires (très) courtes et cruelles : toutes dépeignent une société en dégénérescence et un quotidien des plus terne qui, bien souvent, est le ferment d’une violence effroyable.... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑