[roman] « Le Cercle du karma » Kunzang Choden

« Assez d’hommes, de sexe et de souffrance pour neuf vies », répète-t-elle, se référant à cette croyance populaire selon laquelle l’être humain pourrait avoir neuf vies. (p.10) Tsomo est la fille d’un "religieux laïque" et maître calligraphe. Elle n'a pu apprendre à lire et à écrire car, dans la tradition bhoutanaise, l'accès au savoir est réservé... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑