[théâtre] « Un homme est un homme » de Bernard Sobel, d’après Bertolt Brecht

Au milieu de la scène, quatre chiffres géants et entrelacés (1/9/2/5) tiennent lieu de décor unique, un peu terne. Ce décor sert de pivot à la représentation : il va tourner sur lui-même, selon les scènes, semblant mimer «la transformation du porteur d’eau Galy Gay dans les baraquements de Kilkao, l’année mille neuf cent vingt-cinq», sous-titre de Un homme est un homme. Sur un ton qui semble hésiter entre le tragique et le comique, on nous raconte donc l’histoire du porteur d’eau Galy Gay, dépossédé de son nom et de son identité, et devenu chef de guerre malgré lui.

"Un homme est un homme" Bertolt BrechtPhoto : Bellamy

La narration est lente, et le spectacle, littéralement, tourne un peu en rond. Les comédiens ont une tendance générale au cri : tous sont excessivement gueulard, et donc, peu audible. C’est fatigant ! Toutefois j’ai aimé leur présence, leurs acrobaties et leurs postures…

Dans le rôle du petit homme de rien du tout se métamorphosant en guerrier, Denis Lavant ne fait pas franchement évoluer son personnage. Il reste quasiment le même d’un bout à l’autre de la représentation : ivrogne braillard dépassé par les évènements. Il n’y a qu’à la toute fin qu’il s’impose réellement face aux autres personnages.

Le rôle du sergent Fairchild, militaire caricaturalement « militaire », peau de vache travaillée par la chair, est par contre un vrai régal : bravo Pascal Bongard ! Quant à Christine Gagnieux, dans sa robe écarlate, quasi seule note colorée du décor, elle est une formidable veuve Begbick, libre et extravagante.

_______________________________

Un homme est un homme
De Bertolt Brecht
Mise en scène de Bernard Sobel
Avec Michel Bompoil, Pascal Bongard, Eric Caruso, Eric Castex, Mohamed El Hayani, Farid Fadavi, Christine Gagneux, Matthias Girbig, Denis Lavant, Jérémie Lippmann, Damien Witecka
Vu le 13/07/2004 au Festival d’Avignon in.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :