[roman] « Cul-de-sac » Douglas Kennedy

Cul-de-sac

Jamais je n’avais vu une telle épidémie de tatouages.

Darwin, Australie : Nick Hawthorne, journaleux américain miteux, la quarantaine, célibataire, sans attaches ni grandes ambitions, est en partance pour le sud du pays avec le projet de le traverser de part en part. 3500 km de désert, une seule route en ligne droite, sans croiser personne, ou presque : première rencontre avec un kangourou, et seconde avec Angie la déjantée. Or, dans l’outback Australien, il y a deux règles fondamentales à connaître :
1- « Ne jamais conduire la nuit. Tu risques de gros pépins si tu percutes un kangourou. »
2- « Qui baise avec une timbrée s’expose à se faire baiser par une timbrée. »
C’est ainsi que Nick se trouve irrémédiablement piégé au fin fond du trou du cul du monde par une bande de dégénérés…

Tout commence en douceur, l’auteur pose tranquillement son décor et prend le temps de nous faire connaître son « héros » narrateur. On se laisse bercer par une histoire apparemment simplissime, quand, virage à 180 degrés, tout s’accélère, l’histoire bascule vers le thriller psychologique et le lecteur se trouve ferré jusqu’à la gorge et jusqu’à la dernière ligne !

Le style est abrupt et direct, et les dialogues sont enlevés, percutants et parfois crus, à tel point que, ajouté à la relative mollesse de la première partie, j’ai eu du mal au début à m’immerger dans l’histoire. Mais une fois passé cette première réticence vis-à-vis du style, j’ai été totalement happée par ce roman complètement « barré », atypique et décalé que j’ai lu en un jour (à dire vrai, une nuit : il y a longtemps que je n’avais pas fait quasi nuit blanche à cause d’un bouquin !) en frémissant au moindre sursaut de l’intrigue.

Bref, mieux qu’un polar : un cauchemar !

______________________________

⭐⭐ Cul-de-sac, Douglas Kennedy, traduit de l’anglais par Catherine Cheval, éd. Gallimard, coll. folio policier, 2006, 291 pages, 6 €.

Du même auteur : Au pays de Dieu.

Challenge des 500 livres

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

8 responses to “[roman] « Cul-de-sac » Douglas Kennedy”

  1. anjelica says :

    Ma belle, tout à fait d’accord avec ton billet 🙂 Pendant quelques temps, cela m’avait coupé toutes envies d’aller en Australie !

  2. anjelica says :

    L0L 🙂 heureusement que ce n’est que mon pseudo 😉

  3. lepapou says :

    L’Australie…mon rêve ! Si je lis ce bouquin je n’aurai pu de rêve alors !
    Le Papou

  4. totorotsukino says :

    Je suis en train de le lire et si effectivement le début est u peu longuet, la suite est très percutante 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :