[biographie] « Le voyant » Jérôme Garcin

Le voyant - Jérôme Garcin

Rien, pas l’once d’une plainte, pas l’ombre d’un regret, pas trace d’une quelconque amertume, pas la moindre colère, pas non plus de protestation, et jamais de jalousie. Aucun sentiment bas, nulle révolte vaine. Au contraire, une paix avec soi-même, une harmonie avec le monde, une équanimité souterraine, un optimisme ravageur, une vaillance hors norme, une foi d’airain, et même une manière de gratitude pour le destin qui, en le privant de ses yeux, en lui ayant refusé le spectacle de la beauté à l’âge des premiers émerveillements, développa chez lui ce qu’il nommait le regard intérieur.
(p. 13)

Dans ce livre, Jérôme Garcin nous raconte la vie de Jacques Lusseyran (1924-1971), un écrivain encore méconnu en France alors que son œuvre est inscrite aux programmes scolaires en Allemagne et qu’un de ses livres, Et la lumière fut (récemment réédité en France), est un best-seller aux Etats-Unis ! Devenu aveugle à 8 ans, Jacques Lusseyran crée son propre réseau de Résistance à 17 ; trahi par un agent double, il est déporté à Buchenwald en 1944, devient après la guerre professeur et écrivain aux Etats-Unis et meurt brutalement en France dans un accident de voiture, à 46 ans…

Ainsi résumée, la vie de Jacques Lusseyran ne fait qu’intriguer. Sous la plume de Jérôme Garcin, elle fascine ! Car, plutôt qu’une biographie exhaustive, Jérôme Garcin nous propose ici un exercice d’hommage et d’admiration au travers d’un portrait sensible et profond d’un homme qui, « de son handicap, fit un privilège », une force, une chance presque ! Un homme-météore, brillant, ambitieux, fauchée en plein élan.

Dans ce livre bref mais intense, Jérôme Garcin nous permet d’approcher (sans tout en dévoiler) le mystère qu’incarne Jacques Lusseyran, dont le handicap lui permis d’appréhender le monde et les autres avec une acuité particulière, en le désencombrant des apparences et des artifices..

J’ai su très tôt, dira-t-il plus tard en se souvenant de son enfance, que la cécité me protégerait contre une grave misère : celle d’avoir à vivre avec les égoïstes et les sots. Car seuls venaient à moi ceux qui étaient capables de générosité et de compréhension. Le choix de mes camarades était plus simple que pour tout autre. Les garçons et les filles qui attendaient de l’amitié un profit personnel, je ne les connaissais pas ; jamais ils ne me dérangeaient. C’est ainsi qu’à l’école primaire, puis au lycée à Paris, j’ai rencontré les meilleurs, sans même avoir à m’en préoccuper. Ils étaient là près de moi, avec moi. Ils m’aidaient à vivre comme si j’avais eu mes yeux, à courir, à grimper aux arbres, à conduire une barque et parfois à chiper des pommes. Et moi, à leur plus grande surprise et à la mienne souvent, je leur apprenais à mieux voir.
(p. 43-44)

Un portrait réussi tient surtout dans le regard que le portraitiste pose sur son modèle ; celui de Jérôme Garcin est émouvant, enthousiaste et juste. Et si la postérité n’a pas daigné s’appesantir sur Jacques Lusseyran, Jérôme Garcin lui rend ici, avec une sincérité pleine de chaleur alliée à une écriture humble et sensible, un bel hommage fraternel.

______________________________

⭐ Jérôme Garcin, Le Voyant, éd. Gallimard, coll. folio, 2016 (2015), 201 pages, 7,10 €.

Livre découvert grâce à Livraddict et folio, merci à eux !

Vous pouvez retrouver ICI une interview de Jérôme Garcin, invité d’Elise Lucet dans « Les cinq dernières minutes » de France 2.

Publicités

4 commentaires sur “[biographie] « Le voyant » Jérôme Garcin

Ajouter un commentaire

  1. J’avais noté ce titre à sa sortie, et j’ai vu il y a peu qu’il était sorti en poche. Tu sembles confirmer qu’il vaut d’être lu, je le garde dans ma LAL !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :