[roman] « Au Bon Roman » Laurence Cossé

Au Bon Roman - Laurence Cossé

Ivan travaille dans une librairie-papèterie et a décidé de n’y vendre que les livres qu’il aime. Il y rencontre Francesca, une fortunée mélancolique qui adore la littérature. Entre les deux, l’entente intellectuelle est immédiate et parfaite : ils décident d’ouvrir ensemble une librairie spécialisée, « Au bon roman », qui ne vendra, comme son nom l’indique, que des « bons » romans. Et ces « bons » romans seront sélectionnés par un comité de huit auteurs contemporains dont les noms sont tenus secrets. Mais un jour, les membres du comité de sélection subissent des menaces et agressions…

On comprend vite que la fantaisie policière dissimule une réflexion tant économique qu’éthique sur la littérature et la commercialisation des biens culturels. En effet, en ouvrant une librairie qui ne vendrait que de « bons » romans (« l’important n’est pas que nous ayons tous les bons romans, mais que nous n’ayons que des bons romans »), Ivan et Francesca bousculent le lecteur, l’interrogent : Qu’est-ce qu’un bon roman ? Tout est là, dans cette appréciation subjective… Les goûts se discutent-ils ? Préférer, est-ce exclure ? A quoi sert la littérature ?

En ayant pour ambition de sortir la littérature de la sphère commerciale, la librairie « Au bon roman » fait œuvre de résistance face à une littérature contemporaine gangrenée par la course à la rentabilité :

Nous n’avons que faire des livres insignifiants, des livres creux, des livres faits pour plaire. Nous ne voulons pas de ces livres bâclés, écrits à la va-vite, allez, finissez-moi ça pour juillet, en septembre je vous le lance comme il faut et on en vend cent mille, c’est plié.

Le succès de la librairie est immédiat, mais son parti pris subjectif ne laisse pas indifférent et bientôt la riposte s’organise : ses détracteurs lui reprochent d’être réactionnaire, la taxe d’élitisme, et opposent à son concept la défense de la diversité et du libre choix…

Au Bon Roman tient à la fois du policier, de l’histoire d’amour et de la fable. Et, si l’intrigue policière s’avère un peu faiblarde et l’intrigue amoureuse assez superficielle, reste un intéressant questionnement sur la place de la littérature, ainsi qu’un un bel hommage au livre et une mine d’informations et de références pour tous les amoureux du roman. A lire avec stylo et carnet à portée de main !

De toutes les fonctions de la littérature, vous me confirmez qu’une des plus heureuses et de faire se reconnaître et se parler des gens faits pour s’entendre.

Nous voulons des livres nécessaires […]. Nous n’avons que faire des livres insignifiants, des livres creux, des livres faits pour plaire. […] Nous voulons des livres écrits pour nous qui doutons de tout, qui pleurons pour un rien, qui sursautons au moindre bruit derrière nous. […] Nous voulons des livres splendides qui nous plongent dans la splendeur du réel et qui nous y tiennent ; des livres qui nous prouvent que l’amour est à l’œuvre dans le monde à côté du mal, tout contre, parfois indistinctement, et le sera toujours comme toujours la souffrance déchirera les cœurs. Nous voulons des romans bons.

______________________________

⭐ Laurence Cossé, Au Bon Roman, éditions Folio, 2010 (2009), 464 pages, 8,20 €.

Lire & délires Thématique : Un livre dans un livre.

Publicités

10 commentaires sur “[roman] « Au Bon Roman » Laurence Cossé

Ajouter un commentaire

  1. Excellent questionnement ! Ces choix du bon roman ne peux tenir compte des affinités et des impressions qui vont être différentes pour chaque lect(eur)trice.
    Noté, merci.
    Le Papou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :