[thriller] « Disparu à jamais » Harlan Coben

Sur son lit de mort, la mère de Will lui adresse ces derniers mots : « Il est vivant ». « Il », c’est Ken, le frère de Will qui a disparu 11 ans auparavant après le meurtre de la jeune voisine, Julie Meyer, dont il est accusé. Pendant toutes ces années, Will l’a cru mort ! Persuadé de son innocence, Will part à la recherche de Ken. Mais au même moment, sa compagne Sheila disparaît… Et ceci n’est que le début d’une enquête pleine de retournements de situation où l’on croise des adolescentes prostituées, des trafiquants sans scrupules, un tueur psychopathe, sans oublier, pour faire bon poids, la mafia et le FBI.

Généralement, je n’aime pas beaucoup ce genre de roman que j’avale d’une traite, en une paire d’heure, prise par l’efficacité du récit. Je sais, cela peut paraître paradoxal… Mais je m’explique : ce genre de polar systématise la technique du rebondissement permanent. Certes, c’est efficace : on tourne page après page avec frénésie, totalement happé par le suspense, et assurément on passe un bon moment de lecture. Toutefois, les rebondissements sont bien souvent une peu trop « gros » et l’intrigue improbable, et je n’arrive jamais à faire totalement abstraction du procédé, je cherche toujours à en disséquer la mécanique trop bien huilée et à en relever les incohérences, ce qui m’empêche de pleinement adhérer au récit.

Ainsi, je reconnais à Harlan Coben un vrai talent de narrateur et Disparu à jamais est un bouquin lu avec plaisir, mais très vite oublié une fois refermé.

______________________________

⭐ Harlan Coben, Disparu à jamais (Gone for good), traduit de l’américain par Roxane Azimi, éditions Pocket, collection Pocket thriller, 2004 (2002), 466 pages, 7,30 €.

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

4 responses to “[thriller] « Disparu à jamais » Harlan Coben”

  1. keisha41 says :

    Tout à fait d’accord, et j’en ai lu deux ou trois puis arrêté (de plus les intrigues se ressemblent) Mais c’est efficace

  2. éléa says :

    J’ai aussi lu celui ci et je me suis vite ennuyée, j’ai tenté un deuxième qui n’était pas beaucoup mieux et j’ai arrêté cet auteur.

    En ce moment il écrit des scénarios pour la télé, la série de l’été, et c’est aussi mauvais que ses romans, tout est tiré par les cheveux, à la limite de l’incohérence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :