[polar] « Un avion sans elle » Michel Bussi

23 décembre 1980, 00h33.
L’Airbus 5403 Istanbul-Paris décrocha. Un plongeon de près de mille mètres en moins de dix secondes, presque à la verticale, avant de se stabiliser à nouveau. La plupart des passagers dormaient. Ils se réveillèrent brusquement avec la sensation terrifiante de s’être assoupis sur le fauteuil d’un manège de foire. (p. 9)

23 décembre 1980, crash d’un avion dans le Jura. Qui est la petite libellule de 3 mois, seule survivante du drame ? Deux familles se la disputent… Et c’est finalement la justice qui tranche : elle sera Émilie Vitral ! Mais cela ne convient pas aux de Carville qui engagent un détective privé, à charge pour lui de découvrir enfin une preuve irréfutable de l’identité de l’enfant. 18 ans plus tard, Lylie est devenue une belle jeune femme, elle a la vie devant elle, mais toujours des tas de questions plein la tête… Qui est-elle vraiment ? Le détective privé prétend avoir enfin découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant en héritage à Lylie un cahier contenant tous les détails de son enquête. Mais après sa lecture, Lylie disparaît, et Marc, son « frère », qui oscille pour elle entre amour fraternel et charnel, se lance dans une course contre la montre pour la retrouver. Face à lui, Malvina de Carville, la peut-être sœur de Lylie, totalement psychopathe, est prête à tout elle aussi pour retrouver sa sœur et enterrer les secrets de famille…

Un style direct, une intrigue bien construite et très rythmée, des rebondissements à foison, un suspens tenu jusqu’au bout : Un avion sans elle est, indéniablement, un roman efficace et prenant ! Ça, c’est pour le côté « bien fichu » du roman. Passons donc maintenant aux côtés « aïe ça pique ! » En premier lieu : mais quelle idée farfelue a traversé l’esprit de Michel Bussi d’affubler son détective privé d’un nom aussi ridicule que « Crédule Grand-Duc » ?! Certes, cela masque efficacement son côté « obscur », mais cela lui ôte aussi toute crédibilité. Ensuite, les deux familles se disputant Lylie sont franchement caricaturales dans leur opposition : la famille très riche est très méchante et croit pouvoir tout résoudre avec des billets ; la famille très pauvre est très gentille et incorruptible, mais le sort (et les riches-méchants) s’acharne sur elle. Enfin, les personnages sont bien stéréotypés eux aussi, à commencer par Lylie, femme sans défaut, belle, intelligente, douée en musique… et irrémédiablement exaspérante ! Marc, son « frère-amant », est lui tellement falot que l’on se demande ce qu’elle peut bien lui trouver ! Quant à la relation entre Lylie et Marc justement… elle met tout de même un petit peu mal à l’aise.

Bref, une lecture détente, facile et pas désagréable, parfaite en « lecture de plage ». Mais pas plus.

_______________________________

♥ Michel Bussi, Un avion sans elle, éditions Pocket, 2013 (2012), 572 pages, 7,80 €.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

12 responses to “[polar] « Un avion sans elle » Michel Bussi”

  1. Maned Wolf says :

    Je suis tout à fait d’accord ! Je n’ai pas non plus compris ce nom beaucoup trop exagéré et si je l’ai lu vite, j’ai trouvé la fin trop capillotractée et le tout finalement assez oubliable. Un bonne lecture de plage, comme tu dis !

  2. Anne Sophie says :

    J’avais bien aimé, mais j’ai de loin préféré : « Ne lâche pas ma main ».

  3. ingannmic says :

    Cet auteur ne m’a jamais tentée… tu confirmes !

  4. lewerentz says :

    Je n’ai toujours pas lu cet auteur dont j’entends pourtant du bien un peu partout. Je note ce titre. Merci !

  5. Karine says :

    J’ai Nympheas noirs… je pense que je vais commencer par celui-là. Mais je suis curieuse de la fin, quand même!

  6. éléa says :

    J’ai découvert l’auteur avec ce roman et c’est vrai qu’il m’a laissé un peu perplexe .. je suis en train de lire « nymphéas noirs » et je le trouve meilleur pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :