[roman] « Le baby-sitter » Jean-Philippe Blondel

Alex est étudiant et fauché, mais il ne manque pas d’idées : il décide de proposer ses services en tant que soutien scolaire, ou même baby-sitter. Qui sait ? Homme et baby-sitter, ça doit être possible ? Il dépose donc une petite annonce à sa boulangerie, et justement la boulangère, Mélanie, qui souhaite pouvoir retrouver son mari certain soir en tête-à-tête, l’engage. Puis, le bouche à oreille aidant, la proposition d’Alex va rencontrer un succès inespéré et bien vite son rôle va dépasser la simple garde d’enfants. Au fil du temps il devient le confident, le complice, l’ami de couples en dérive et de parents solitaires. Témoin des petits drames ainsi que des joies fragiles qui jalonnent toute existence, il écoute, il parle, il comprend, il apprend à connaître ces adultes qui cachent tous une blessure. Et ce qui ne se présentait que comme un job d’appoint va donner un sens à sa vie.

Le style de Blondel est inventif, léger et fluide, teinté d’humour, toujours aussi agréable. Mais le récit est parsemé d’erreurs bizarroïdes. Par exemple Marc, l’un des parents engageant Alex, est présenté comme étant prof de français, puis 20 pages plus tard devient prof d’anglais, ou encore, alors que la narration suit le déroulé d’une année scolaire, on nous annonce que nous sommes en janvier, puis finalement non, nous sommes en fait en novembre pour une même action. Rien de bien grave, mais ces petites incohérences m’ont fait sortir du récit.

Quant à la morale du livre, elle s’avère d’un optimisme béat que j’ai trouvé un peu niais et agaçant : bien que l’existence soit une succession de petits et grands drames il convient de la prendre avec légèreté, la solidarité et la fraternité devant pallier les carences de nos vies. Un message certes positif et porté par un bel espoir, mais le coup du carpe diem, on nous l’a déjà fait !

Bref, une petite histoire sympathique, pas désagréable à lire, mais convenue.

______________________________

⭐ Jean-Philippe Blondel, Le baby-sitter, 2010, éditions Buchet-Chastel, 297 pages, 19 €.

Du même auteur : This is not a love song.

Publicités

4 commentaires sur “[roman] « Le baby-sitter » Jean-Philippe Blondel

Ajouter un commentaire

  1. Agréable, l’occasion pour moi de découvrir l’auteur. Un livre voyageur, le seul qui s’est ‘perdu’ en route, pas grave, je n’aurai pas eu à le donner plus tard;..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :