[mini-chronique : roman] « Tout homme est une nuit » Lydie Salvayre

Arnas, fils d’immigrés espagnols, malade du cancer, a tout largué (sa compagne, son emploi de prof de lettres, la cité de son enfance) pour venir s’installer dans un petit village de Provence vivre au calme sa convalescence. Mais les villageois, surtout un groupe d’hommes obtus réunis au café, se méfient : qui est cet “étranger” au teint un peu top foncé ? Peut-être un prédateur sexuel camouflé, peut-être même un musulman, voire un terroriste islamiste… D’un chapitre à l’autre, la narration passe de la voix intérieure d’Arnas, sous forme de journal intime, à celle des villageois, collective et braillarde ; du point de vue du professeur, citadin et cultivé, à celui des villageois « péquenots » oubliés de la mondialisation. Lydie Salvayre explore ainsi les mécanismes du « racisme ordinaire » et la violence des mots. Mais c’est dans l’usage des mots justement qu’elle s’égare : dans la préciosité pompeuse du professeur comme dans les propos tapageurs et triviaux des habitués du Café des Sports, sa langue, outrancière, manque de subtilité et donc de justesse. Bref, c’est raté.

« Y’a des choses qu’on peut pas tolérer ! dit Dédé en secouant vigoureusement sa tête.
Surtout quand elles touchent à la morale ! dit Émile, offusqué.
Que l’étranger se tape la serveuse en chaleur, passe, maugréa Marcelin en essuyant son comptoir. Qu’il soit un rabatteur de touffes (le ton montant progressivement) et qu’il se fasse sucer par des putes, passe. Mais qu’il vienne s’incruster ici, dans mon café, dans mes meubles, chez moi, pas question ! rugit-il. » (p. 74)

______________________________

⛔ Lydie Salvayre, Tout homme est une nuit, éditions du Seuil, 2017, 246 pages, 18,50 €.

Du même auteur : Pas pleurer.

2 commentaires sur “[mini-chronique : roman] « Tout homme est une nuit » Lydie Salvayre

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :