[roman] « La belle n’a pas sommeil » Eric Holder

Antoine a installé dans sa grange perdue au fond des bois, non loin de l’océan, une librairie d’occasion. L’endroit, nulle part signalé, attire peu de clients. Antoine s’en moque. Antoine se contente de peu : les livres (Giraudoux, Michaux, Char, Echenoz, Michelet…), le rythme des saisons, le passage des nuages, trois chattes, de temps en temps la visite du poteau Marco, les virées au ciné avec Marie la boulangère, Inès la petite voisine espiègle et les fantômes du passé qui lui tiennent compagnie et le sauvent de l’accablement. Jusqu’au jour où le bouquiniste aux cheveux grisonnants tombe amoureux de sa nouvelle voisine fantasque, Lorraine, jeunette aux boucles d’or qui lui redonne goût à la vie. Seulement Antoine aime se coucher tôt et la belle n’a pas sommeil… Leur idylle sera ardente, mais saisonnière.

Aquarelliste sensible, Éric Holder peint, par touches délicates, de beaux portraits d’hommes et des femmes en marge des grandes routes, un peu cabossés : Antoine le bouquiniste revêche, contemplatif et solitaire qui résiste, à sa façon, à l’emballement général ; Jonas le jeune rebelle dépenaillé façon Into The Wild ; un kleptomane qui ne dérobe que les ouvrages de Frédéric Berthet ; Marco le garde-champêtre qui souffre d’un « bore-out » et connaît comme sa poche les coins à bécasses ; et puis Lorraine, la conteuse au semelles de vent, Lorraine, 29 ans, un blond éblouissant, la voix d’Agnès dans L’École des femmes et des « yeux ciel d’Islande », Lorraine, vive et spontanée, libre et gaie, Lorraine, bourrasque de sensualité, Lorraine !

Éric Holder nous livre une fable charmante à l’odeur du vieux papier et au délicieux goût de sel ; un roman à la fois drôle et chagrin sur les balancements du cœur, le passage des saisons, la permanence des livres… Tendre et singulier.

______________________________

⭐⭐ Éric Holder, La belle n’a pas sommeil, éditions du Seuil, 2018, 219 pages, 18 €.

6 commentaires sur “[roman] « La belle n’a pas sommeil » Eric Holder

Ajouter un commentaire

  1. Tiens ! C’est un auteur que j’avais laissé de côté, je ne sais plus bien pourquoi, d’ailleurs, tu me donnes envie d’y revenir avec ce titre. To dernier paragraphe me parle particulièrement !

    1. J’ai vraiment bien aimé ce roman, le premier livre d’Eric Holder que je lis, et cela m’a donné envie d’en lire d’autres…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :