[roman] « Le Cercle du karma » Kunzang Choden

« Assez d’hommes, de sexe et de souffrance pour neuf vies », répète-t-elle, se référant à cette croyance populaire selon laquelle l’être humain pourrait avoir neuf vies. (p.10)

Tsomo est la fille d’un « religieux laïque » et maître calligraphe. Elle n’a pu apprendre à lire et à écrire car, dans la tradition bhoutanaise, l’accès au savoir est réservé aux garçons : parce qu’elle est née femme dans le Bhoutan des années 1950, elle doit se contenter de ravaler ses rêves derrière son métier à tisser. A quinze ans pourtant, un an après la mort de sa mère bien-aimée, elle prend prétexte d’un pèlerinage en sa mémoire pour quitter sa famille et prendre son destin en main. Ce livre est le récit de son voyage, tant physique qu’intérieur ; un voyage qui la mènera de son village près de Thimphou, la capitale du Bhoutan, à Kalimpong en Inde et jusqu’à Bodhgaya, haut lieu du bouddhisme ; un voyage émaillé de petits boulots et de rencontres (paysans, moines, terrassières et leurs « employeurs », mères dévouées et maris volages…) ; un voyage qui lui permettra de se libérer, de renouer avec son karma et d’accéder à la quiétude promise par l’enseignement du Bouddha. Le voyage de toute une vie.

Roman d’apprentissage placé sous le signe du bouddhisme et d’une quête spirituelle, ce récit est, aussi, un réquisitoire contre l’ordre patriarcal bhoutanais et les violences faites aux femmes. Car le destin de Tsomo est ponctué de tristesses (un père indifférent, une mère morte trop tôt, un mari volage et violent, un enfant mort-né, de années d’errance, une vie de labeur et de misère…) mais de celles qui ne sont pas inutilement racontées : avec franchise, sans misérabilisme et avec un humour parfois grinçant, Tsomo nous dévoile son lent cheminement émancipateur. Au bout d’une longue existence de souffrances, de voyages et de découvertes, Tsomo porte un message de pardon et de réconciliation.

______________________________

⭐⭐ Kunzang Choden, Le Cercle du karma (The Circle of Karma), traduit de l’anglais (Bhoutan) par Sophie Bastide-Foltz, éditions Actes Sud, 2007 (2005), 425 pages, 23 €.

logo challenge tour du mondeDestination Bhoutan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :