[polar] (Ari Thór, tome 7) « Sigló » Ragnar Jónasson

En cette fin d’hiver, la vie s’écoule paisiblement dans le petit port de pêche de Siglufjördur, la ville la plus septentrionale d’Islande. Ari Thór s’y languit de son ex-compagne et de son fils partis s’installer en Suède et dirige le poste de police de la ville, avec l’aide d’un jeune collègue à qui il doit apprendre le métier. Dans la petite ville bien tranquille, il ne se passe quasiment rien et les délits se limitent souvent à un peu de tapage nocturne ou quelques infractions au code de la route. Jusqu’à cette nuit où le corps d’une jeune fille est retrouvé gisant dans la rue, en contrebas d’un balcon : accident, suicide, meurtre ? C’est à Ari de le déterminer, alors que son fils Stefnir doit enfin venir le voir pour les vacances et qu’une tempête de neige menace la ville.

Tome 7 de la série mettant en scène l’inspecteur Ari Thór, ce polar peut toutefois se lire indépendamment des précédents sans difficulté : le héros ainsi que son environnement (situation familiale, professionnelle…) sont rapidement et clairement contextualisés. On y retrouve donc un Ari toujours bon flic mais qui continue de se chercher au niveau personnel et se questionne sur sa vie, sur ses relations avec les femmes et sur son rôle de père. C’est d’ailleurs le contexte du récit (un petit port de pêche au nord de l’Islande où le temps semble suspendu) et la situation personnelle du héros (qui jongle entre son travail et sa vie de famille) qui font le charme de ce court polar par ailleurs assez ordinaire : l’énigme est classique et le dénouement s’avère prévisible. De plus, on peut s’interroger sur le manque de clairvoyance du l’inspecteur Ari qui n’anticipe pas l’issue tragique pourtant évidente. On peut aussi regretter quelques répétitions dans un texte pourtant court.

Bref, ce n’est pas mauvais mais c’est sans surprise.

______________________________

⭐ Ragnar Jónasson, Sigló (Vetrarmein), traduit de l’islandais par Jean-Christophe Salaün, éditions de La Martinière, 2020, 263 pages, 21 €.

4 commentaires sur “[polar] (Ari Thór, tome 7) « Sigló » Ragnar Jónasson

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien aimé les 6 premiers… Je ne lis plus beaucoup de polar (détestant a la fois le suspens et le gore, chuis pas gâtée par les temps qui courent) mais cette série me plait bien, l’auteur est le traducteur local de dame agatha, je trouve que ça se sent dans sa façon d’écrire 😁 bon j’ai pas encore lui çui-là

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :