[polar] (La trilogie du Mississippi, tome 1) « Brasier noir » Greg Iles

Natchez, Mississipi, années 2000. Tom Cage, médecin respecté, est accusé du meurtre de Viola Turner, l’infirmière noire avec laquelle il travaillait dans les années 1960. Son fils Penn Cage, ancien procureur devenu maire de Natchez, est déterminé à innocenter son père, mais ce dernier invoque obstinément le secret professionnel et refuse de se défendre. Aidé de sa fiancée Caitlin, journaliste, Penn va fouiller dans le passé de son père pour découvrir la vérité, quitte à réveiller de vieux démons… Car le Deep South américain des années 1960 est hanté par les Aigles Bicéphales, un groupuscule raciste et ultra-violent issu du Ku Klux Klan, et chaque homme, aussi intègre soit-il, doit parfois faire des choix difficiles.

« […] c’est une grave erreur de penser qu’une liste de faits équivaut à la vérité. Les faits sont simplement les os dénudés dont est faite la vérité. » (p. 410)

Le récit croise les époques dans des scènes saisissantes : Dans les années 1960 Frank Knox, qui trouve que le Klan « mollit », fonde les Aigles Bicéphales, un groupuscule dissident, raciste et ultra-violent qui torture, viole, écorche, lynche et crucifie avec la complicité des autorités locales. Pendant des années les Aigles Bicéphales vont semer la terreur en toute impunité dans la communauté afro-américaine de Natchez où le simple fait d’être noir est depuis toujours un risque en soit. Dans les années 2000, Henry Sexton, journaliste local obsédé par les meurtres raciaux des années 1960 restés irrésolus, enquête avec obstination, au risque de sa vie. Quand Penn Cage se lance dans sa propre enquête pour sauver son père, il va croiser Henry Sexton et découvrir des imbrications insoupçonnées entre le passé du Docteur Cage et les Aigles Bicéphales. A travers la voix de Penn et son point de vue, au fil de ses investigations et de ses découvertes, le doute s’insinue : et si son père, cet homme admiré et tant aimé, n’était pas celui qu’il a toujours prétendu être ? Et si les Aigles Bicéphales étaient toujours en activités ? Les enquêtes d’Henry Sexton et de Penn Cage vont bien évidement finir par s’entremêler et déclencher une succession de révélations et de rebondissements en un crescendo de violence…

Brasier noir est à la fois un roman policier très efficace (dense, intense, foisonnant, rythmé) mais c’est aussi un récit très réaliste et documenté, passionnant quant au contexte historique. Il nous plonge au moment charnière où, aux États-Unis, le Mouvement pour les droits civiques se heurte tant à une forme d’apathie politique qu’à la violence du Klan qui agit alors en toute impunité. Racisme, haine, violence, corruption, trafics, complots politiques… Le récit est imprégné d’une atmosphère poisseuse et tendue : c’est noir et captivant !

Brasier noir est un roman ambitieux, à l’ampleur rare. Un roman coup de poing !

Attention toutefois en ouvrant ce gros pavé de 1051 pages : le final, apothéose d’action et de tension, ne résout qu’une infime partie de toutes les ramifications de l’intrigue… Rendez-vous donc au tome 2, L’Arbre aux Morts, pour en savoir plus…

______________________________

⭐⭐⭐ Greg Iles, Brasier noir (Natchez Burning), traduit de l’anglais (États-Unis) par Aurélie Tronchet, éditions Actes Sud, collection actes noirs, 2018 (2014), 1051 pages, 28 €.

6 commentaires sur “[polar] (La trilogie du Mississippi, tome 1) « Brasier noir » Greg Iles

Ajouter un commentaire

  1. tiens, tu me rappelles que j’ai un roman de lui dans ma pal, mais pas celui-ci…mais je note ce titre pour le contexte historique, d’une grande actualité!

  2. Découvert au hasard avec un autre titre, mais j’avais adoré son écriture. Celui-ci aussi me tente bien, mais il s’agit d’une trilogie ?

Répondre à Choup Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :