[roman] « Le néant quotidien » Zoé Valdés

Zoé Valdés raconte ici l’histoire d’une jeune femme, de sa naissance en 1959 à Cuba (après que le Che eut posé le drapeau cubain sur le ventre de sa mère !) à cette soirée ultime et sordide pendant laquelle, trente ans plus tard, les deux hommes de sa vie vont jouer aux échecs le privilège de finir la nuit avec elle. Elle retrace aussi bien son parcours sentimental que politique qui se mêle intimement aux soubresauts que connaît son pays.

Ses parents, enthousiasmés par la révolution, l’ont baptisé Patria, mais la jeune femme indocile se rebaptisera Yocandra. Yocandra est adolescente dans La Havane des années 70, quand le rêve de la révolution a laissé place à la routine, à la bureaucratie, à la censure, aux pénuries et aux mouchards. Mais Yocandra a l’esprit bien plus large que son île ; elle aime la poésie (José Lezama Lima)… et les hommes. D’abord, un bien plus âgé qu’elle, cultivé, fascinant, mais finalement assez limité et très macho. Il se dit écrivain mais n’a pas écrit une seule ligne. Elle le surnommera « le Traître ». Après le Traître, elle rencontrera « le Nihiliste », un homme plus jeune, un cinéaste, à première vue très différent du précédent, mais pourtant tout aussi mâle, inconsistant et lâche.

Dans un style mi-sensuel, mi-torride, Zoé Valdés nous raconte donc les tribulations tant sexuelles qu’intellectuelles de son héroïne en quête d’émancipation, qui oscille entre révolte et désespérance, tout comme son île. Il y a de beaux personnages dans ce livre un peu bringuebalant, il y a aussi des sinuosités, de la poésie, de la politique, de la colère, du sexe, de la passion, du lyrisme… Le néant quotidien est un petit roman acide et irrespectueux qui, s’il est très critique, est aussi plein d’amour pour Cuba.

______________________________

⭐ Zoé Valdés, Le néant quotidien (La Nada quotidiana), traduit de l’espagnol (Cuba) par Carmen Val Julián, éditions Actes Sud, collection Babel, 1997 (1995), 161 pages, 6,60 €.

De la même autrice : Cher premier amour.

2 commentaires sur “[roman] « Le néant quotidien » Zoé Valdés

Ajouter un commentaire

    1. J’ai lu plusieurs de ses romans et de ceux que j’ai lu mon préféré est « Cher premier amour »… Si tu ne l’as pas lu, je te le conseille !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :