[essai] « Sexe et mensonges : la vie sexuelle au Maroc » Leïla Slimani

L’article 490 du Code pénal prévoit "l’emprisonnement d’un mois à un an [pour] toutes personnes de sexe différent qui, n’étant pas unies par les liens du mariage, ont entre elles des relations sexuelles ". Selon l’article 489, toute "conduite tendancieuse ou contre nature entre deux personnes du même sexe est punie de six mois à... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑